La Résistance dans le Sud-Ouest

de Jean Lapeyre-Mensignac

Date de parution : 27/10/2006
192 pages
Format : 16x24
ISBN : 2-84622-139-1

18,00

Ils avaient vingt ans Ils combattaient dans l’ombre Ils avaient 20 ans… en 1940, quand la France fut envahie par les armées nazies. Venus d’horizons divers, ces jeunes gens ont refusé l’asservissement et lutté contre l’occupation allemande. Ils ont abandonné études et métiers … pour devenir des combattants de l’ombre sans faiblir malgré les tortures, les déportations…

Dans cette clandestinité où les différents réseaux se complètent, parfois se concurrencent en raison des affinités, des idéologies, des influences étrangères, des calculs de toutes sortes, comment rétablir la réalité? Soixante ans plus tard, les survivants, seuls et vrais témoins des combats, témoignent…

Pour l’honneur de la Résistance, pour la mémoire de leurs compagnons disparus, ils apportent aujourd’hui leur contribution à la recherche de la vérité sur ces événements, avec passion certes mais aussi avec une stricte objectivité. Jean Lapeyre-Mensignac, Pierre Barrère, Charles Franc, Guy Margariti, Jacques Nancy, en toute sincérité, continuent à s’interroger sur certains documents, apportent des éclairages nouveaux sur l’Affaire Grandclément et ses conséquences, sur la Mission Hypoténuse du colonel Bonnier, sur la disparition du colonel Camplan ainsi que sur le rôle joué par l’Organisation anglaise SOE.

La Gestapo avec à sa tête le sinistre et rusé policier Friedrich Dohse, soutenue par milice française et certains fonctionnaires collaborateurs, aidée par les dénonciations, les trahisons, les aveux sous la torture, manipule, trouble, décime les efforts de la Résistance.

C’est dans de telles conditions qu’ils furent Résistants… Ils sont aujourd’hui Notre Honneur, Notre Liberté retrouvée…

It was twenty years ago … in 1940, when France was invaded by the Nazis. Coming from diverse backgrounds, these young men and women refused suppression and fought against the German occupation. They abandonned their studies and jobs … to become fighters in the shadows, never weakening despite torture, deportation…

When diferent factions of this clandestine organisation came together, they sometimes argued over affinities, ideologies, foreign influences, conundrums of all sorts: how best to reestablish the reality ? Sixty years later the surviving members, first-hand witnesses of the fighting, tell their story…

To honour the Resistance and the memory of their lost companions, here they contribute to the search for truth about these events, with passion but also a strict objectivity. Jean Lapeyre-Mensignac, Pierre Barrère, Charles Franc, Guy Margariti and Jacques Nancy reflect honestly upon significant events, shedding new light on the ‘Grandclément Affair’ and its consequences; about Colonel Bonnier Mission Hypotenuse; about the disappearance of Colonel Camplan as well as the role played by the English Organisation, the SOE.

The Gestapo, with sinister police chief Friedrich Dohse at its head, supported by the French ‘Milice’ and certain collaborators, helped by denunciations, betrayals, confessions under torture, managed to manipulate, hampere and undo the efforts of the Resistance.

It was in these conditions that the Resistance fought… Today they are our Honour, our reclaimed Liberty…