Lycéen sous l’Occupation

  • Souvenirs de jeunesse et des années noires
de Gérard Chatelier

Date de parution : 09/05/2012
176 pages
Format : 16x24
ISBN : 978-2-84622-220-4

15,00€

Bien des années sont passées… et l’ancien lycéen résistant, devenu Docteur honoraire, Gérard Chatelier raconte son adolescence. En réalité, il s’agit de l’histoire de sa famille et de celle des enfants de son âge sous le joug nazi. Mais ses souvenirs dépassent le cadre familial ou scolaire… pour devenir de précieux témoignages afin que les enfants de ses enfants, que ceux qui ont entendu parler ou vécu cette période, que les générations à venir puissent prendre conscience du prix à payer pour sauver la Liberté.

En 1942, alors que les armées ennemies envahissent la zone libre du sud de la France, à Bordeaux au lycée Longchamps, des élèves, pour ne pas dire des gamins ou des drôles, fabriquent des pétards, des explosifs à partir de boîtes d’allumettes. Son père Philippe Chatelier, inquiet de ces jeux dangereux, finit par intégrer son fils dans son propre réseau de Résistance en tant qu’agent de liaison.

Commence alors une longue période de privations, de peurs, de menaces, d’intimidations, d’inquiétudes. Il faut vivre dans la clandestinité sous une fausse identité, quitter Bordeaux et fuir dans les campagnes du Lot et de la Corrèze, pour éviter la Gestapo et son chef, l’horrible et terrifiant Poinsot. Le 29 août 1944, Bordeaux est libérée… Le lycéen, grâce à une dérogation, va pouvoir se présenter au Baccalauréat à la session d’octobre. Le 21 octobre, il apprend qu’il est reçu « à la grande fierté de son père ».
Le 8 mai 1945, Gérard Chatelier, alias Chabert puis Moreau, fête le même jour ses 19 printemps et la Victoire des Alliés.

Les récits sincères et authentiques du Docteur Gérard Chatelier permettent de mieux comprendre les années noires de l’Occupation et de prendre conscience de l’importance de la lutte des « hommes de l’ombre ».